Bidikia Blog

Le blog trop cool de Benoît Stella

Affichage des articles marqués geek

Yop yop !

Hey oui le blog se meurt un peu dernièrement, je ne prends pas forcément le temps de le chouchouter. Pourtant je ne l’oublie pas pour autant, tout comme je ne vous oublie pas, vous mon public adoré que j’aime. Mais avec la fin du stage et les différents devoirs administratifs, moraux, et scolaires à remplir en très peu de temps, ça réduit la fenêtre temporelle pour pondre un article sympa.

Après cela ne m’empêche pas de faire un petit article plutôt funky avec plein de choses dedans qui n’ont rien à voir entre elles.

La découverte du jour

Des gens semblent vivre au bureau. Ou du moins semblent prendre les toilettes (mixtes) de l’étage du département recherche de l’ITU pour un étendoir à lingerie intime (et douteuse). Je vous laisse juger par vous-même.

Plan classique du je-me-prends-en-tof-aux-chiottes-avec-mon-phone

Plan classique du je-me-prends-en-tof-aux-chiottes-avec-mon-phone

Close-up du boxer de mes rêves

Close-up du boxer de mes rêves


Le site pour danser comme un pro

Eh oui il existe, je l’ai même testé pour vous. Ce sont des suédois qui l’ont mis au point, et il est juste excellent. Outre y mettre votre trombine, vous pouvez changer le corps de votre avatar (ou celui de votre victime) et passer du mode automatique à un mode manuel bras/jambes pour laisser libre cours à votre imagination et votre sensibilité artistique.

  • le site : fuldans.se (cliquer en haut à gauche pour personnaliser votre personnage) ;
  • votre serviteur : BdK dansar fuldans. Får inte missas! (oui je suis irrésistible sans lunettes et en costard, c’est pour ça que j’évite de l’être trop souvent).

Bidikia Photo abandonne le rose !

Hey oui, bon ça pique encore les yeux mais on avance : http://bidikia.fr/photo/. Vous remarquerez au passage que les catégories se multiplient, et on arrive à Mars 2009 désormais côté Centrale.

Maïca fait la vaisselle

Maïca fait la vaisselle

Des vidéos pour les geeks

Pour les fans de StarCraft 2

Si vous ne le connaissez pas, je vous invite à découvrir le site StarcraftArena. Outre sa très bonne communauté et les tournois que le site organise, c’est le repaire de deux de mes commentateurs de parties préférés : HDStarcraft et Husky.

HD est de loin le meilleur commentateur que je connaisse jusqu’à présent, très pro, agréable à écouter, quelques petits délires en mode pince-sans-rire, bref du très bon. En outre il a commenté des parties parmi les plus grandioses qu’on ait eu l’occasion de voir.

HDStarcraft commentant une partie de l’excellent Dimaga :

Husky en mode complètement crevé qui commente à 5h du mat (pour les connaisseurs, c’est la partie avec pylo the pylon) :

Pour les fans de Modern Warfare/Metal Gear Solid

Une série de vidéos très bien réalisées par Beat Down Boogie nommée Modern War Gear Solid, mêlant les deux univers. Ci-dessous les deux actes disponibles pour le moment, après quoi je vous invite à découvrir le blog des auteurs, qui regorgent d’autres vidéos/news sympa.

Il y a de l’humour, de l’action, de la poitrine d’Alena Koch, et des moyens impressionnants pour du semi-amateur. Ah, et c’est tourné avec un Canon 7D. :-P

Bientôt dans tous vos Bidikia Blog

  • Un article sur Inception !
  • Une réflexion sur l’amitié et l’amouuuuuuuuuuur (que je vais essayer de faire pas trop relou, parce que bon, hein) ;
  • mon bilan sur la coloc danoise ;
  • pareil pour mon stage (après une petite introduction) ;
  • la fantastique, que dis-je, l’épique, ascension des sommets du Danemark ;
  • une nouvelle chronique de WS (avouez que ça vous manquait) ;
  • et pour finir, un nouvel invité est actuellement en mission spéciale en orient et prépare avec minutie un article qui va déboîter (sur) les bridés. Stay Tuned!

Le test de la vérité intérieure

Comme je ne voulais pas vous laisser ainsi, pour ceux qui sont arrivés jusqu’ici je vous invite à faire le test de l’association des exorcistes de France. Apparemment c’est un test très sérieux issu d’une tradition séculaire, même si les possibilités de réponses sont un peu vagues.

Après l’avoir compléter très sérieusement (sic), voici le démon qui me possède possiblement :

MIITAKK
Miitakk est le démon de la fatuité et de la paresse. Les personnes possédées par Miitakk tendent à ne plus fournir le moindre effort, peu importe les sollicitations. Sans exorcisme, ces personnes risquent donc de souffrir d’atrophies de certains muscles, d’ulcères de pression ou tous autres maux causés par l’immobilité. Signes distinctifs : Une personne possédée par Miitakk apparaîtra comme catatonique et ne répondra que très rarement lorsque vous lui parlerez. D’autre part, elle aura une sensation de brûlure si vous lui faites toucher de l’eau froide.

Hum, pourquoi je l’avais senti venir celle-là ?

Salut les jeunes, ça va bien ?

Article plutôt court et clairement geek destiné à ceux d’entre vous qui ont Gmail. J’imagine que vous n’avez pas pu louper le fait que l’ensemble de la charte graphique a été revu, y compris le logo. Dans le principe pourquoi pas, mais le logo est vraiment trop petit maintenant et ça m’a donné des boutons toute la journée (et non vous n’aurez pas de photo).

Mais rendez-moi mon logo !

Heureusement grâce à mes pouvoirs cosmiques phénoménaux (et greasemonkey, qu’il vous faudra installer pour profiter de ce qui suit) je vous propose deux scripts histoire de ne plus avoir à subir ça :

Le premier script sert juste à revenir à l’ancien logo, le second permet d’en mettre un autre de votre choix. Je ne peux que vous conseiller le second, mais libre à vous de choisir. ;-)
Il faut savoir qu’ils sont incompatibles entre eux également, mais vous pouvez tout à fait installer les deux et n’en activer qu’un à la fois.

J’espère qu’avec ça vous aurez de nouveau grand plaisir à utiliser Gmail, et à très bientôt sur Bidikia Blog.

Petit bonus sponsorisé par Bidikia, quelques logos rien que pour vous :

Gmail

Gmail

Gmail stach

Gmail stach

Stach

Stach



Une fois votre Gmail customisé, voici ce que ça donne :

Nouveau logo inchangé

Nouveau logo inchangé

Logo perso Gmail_stach

Logo perso Gmail_stach



Sur ce je retourne à mes mails, il paraît que j’en ai encore quelques milliers à lire…

Si vous avez raté les épisodes précédents, je vous invite à vous rendre ici et . Pour ceux qui préfèrent prendre la série en cours de route il s’agit d’un ensemble d’articles sur ma veille technologique concernant les tablets PC, dont voici là troisième et dernière partie à propos des tendances de ce marché.

Tendances du marché

La genèse

Notre histoire pourrait remonter très loin dans le passé, le premier brevet sur un stylet électrique remontant à 1881 avec Elisha Gray (pas celui du code, celui qui s’est fait coiffé sur le poteau téléphonique), cependant pour ne pas vous perdre dans des détails historiques nous allons nous en tenir à l’histoire du tablet PC stricto sensu.
Pour ceux qui ont lu attentivement la première partie vous savez déjà que le terme tablet PC est né en 2001 avec la conférence Comdex 2001. Bill Gates, alors PDG de Microsoft, promettait une décennie digitale et au milieu de celle-ci les tablets PC devaient être les PC portables les plus vendus aux États-unis (archives de CNN sur l’intervention de Gates au Comdex 2001).

Malheureusement pour le visionnaire le tablet PC était et est encore un marché de niche mais les choses commencent tout de même à sérieusement évolué dernièrement.

Le paradigme initial du tablet PC était d’offrir une alternative au PC portable classique en conservant la possibilité de l’utiliser comme autrefois mais en y apportant l’aspect stylo-compatible pour prendre des notes plus facilement. Ce concept a séduit nombre de fabricants, certains que l’on retrouve encore aujourd’hui et qui vivent bien de cette niche comme Acer ou HP, d’autres qui continuent mais qui peinent à trouver leur voie comme Fujitsu, et encore d’autres qui ont tenté leur chance mais qui ont recentrés leurs activités ailleurs comme Nokia.

Le marché des tablets PC n’a cessé de grossir au fil des années même s’il n’est pas devenu aussi grand que l’espérait Gates il y a 10 ans de cela. Sans tenter de comprendre l’échec relatif du concept il est clair que les technologies de touch qui ont mis du temps à devenir fiable et surtout rapide, les prix prohibitifs par rapport à un portable classique, et la fragilité des modèles ont contribué à refroidir les ardeurs de certains.

Quoiqu’il en soit 1 PC portable vendu aux États-unis sur 5 est aujourd’hui un tablet PC, et la plupart des grosses entreprises informatiques qui font du PC portable font également au moins un modèle de tablet PC. En outre le marché a gagné en puissance depuis 2007 avec l’entrée en matière de nouvelles entreprises compétitives comme Lenovo, l’arrivée du multi-touch d’abord sur iPhone puis sur tablet PC, et par l’essor des smartphones un regain d’intérêt pour les technologies touch dont le tablet PC a pu en partie profiter.

Les tablets PC les plus attendus

Apple iPad

Parmi les tablets qui risquent de faire bouger les choses, nous avons en premier lieu celui à l’origine du buzz récent sur les slates, l’Apple iPad. Celui-ci dispose d’une part de tout l’attrait médiatique que réussi à glaner Steve Jobs autour de n’importe quelle nouveauté de la marque, mais d’autre part mise sur un changement de paradigme certes déjà initié avant lui mais qu’il énonce clairement.

Pour Jobs, le tablet PC et en particulier le slate sont une alternative intéressante au PC portable classique. Les smartphones et les PC portables sont à un point de convergence, et l’alternative du netbook n’est pas satisfaisante pour lui. Ainsi il propose ce qu’il pense être un appareil ayant hérité du meilleur du smartphone et du PC portable.

Bon ça c’est pour la théorie derrière l’iPad, dans les faits cela apporte un indéniable regain de visibilité pour les tablets PC (en particulier les slates donc), et nous verrons bien à l’usage s’il s’agit juste d’un iPhone en un peu plus grand ou non. Quoiqu’il en soit il est prévu pour Avril 2010 (autrement dit il commence à être disponible à l’heure où j’écris ses lignes), il se décline en version wifi et 3G, et pour l’anecdote il a généré 75 millions de dollars de chiffre d’affaires dès le premier jour de précommande.

HP Slate

Prévu pour Juin 2010 l’HP Slate est en quelque sorte la réponse conjointe d’HP et de Microsoft à l’iPad.

Celui-ci mise sur le savoir-faire des deux entreprises dans le domaine, et compte prendre à son propre jeu Apple. Optimisé niveau poids et performances, les principaux avantages mis en avant contre l’iPad sont la gestion de flash (principal manque reproché à l’iPad) et la gestion du multi-touch avec les fonctionnalités de Windows Seven (héritées de Surface), dont les capacités d’interactions ont été approuvés depuis 2008.

En dehors de cela nous connaissons depuis début Avril le détail technique du futur HP Slate (et en prime un comparatif avec l’iPad), que je vous invite à découvrir chez engadget.

Excepté le prix à la vue de ce comparatif le Slate d’HP semble bien parti dans la course.

Microsoft Courier

Microsoft CourierPrévu pour 2011, il s’agit du concept de Booklet PC de Microsoft.

Microsoft cherche avec le Courier à concurrencer directement l’iPad sur le créneau des appareils mobiles dédiés à la lecture (les deux misant sur le fait que les ebooks readers vont disparaitre ou à défaut ne pas les gêner sur ce créneau qui leur était jusqu’alors réservé), en poussant l’aventure de la lecture électronique plus loin encore avec un ordinateur se présentant comme un livre, avec possibilité de tourner les pages virtuelles de manière similaire à la réalité.

Se définissant à la base comme un journal digital, Microsoft a récemment décidé d’élargir le public et les possibilités d’utilisation pour en faire un tablet PC plus polyvalent.

Côté technique, il devrait gérer le multi-touch et lire silverlight (le pendant Microsoft de Flash).

Enfin pour clore la partie sur les tablets attendus prochainement, voici une vidéo de présentation du Microsoft Courier (la musique et la voix féminine sont vraiment agréables) :

Les outsiders

Le Lenovo IdeaPad U1 Hybrid

Prévu pour Juin 2010, il se veut un compromis entre un netbook et un slate, avec possibilité de détacher l’écran pour basculer d’un mode d’utilisation à un autre. Il s’agit en fait de deux ordinateurs en un :

  • deux microprocesseurs ;
  • deux disques-durs ;
  • deux systèmes d’exploitations.

Ce Lenovo pourrait très bien tirer son épingle du jeu en jouant sur ceux hésitant entre un tablet PC et un netbook, et ceux souhaitant à la fois un convertible et un slate.

Les autres

Sans les détailler plus avant, les netbooks/tablets PC et les tablet PC lowcost pourraient très bien fonder une niche dans ce marché qui semble émerger en ce moment. Citons pour les premier le Asus T91 et pour les seconds le FreeScale Smartbook.

L’état actuel du marché

Avant de clore cette article sur les tendances du marché, je vais simplement rappeler les idées importantes sur l’état actuel du marché.

2010 est vraiment une année charnière pour le tablet PC, en particulier les mois à venir avec l’arrivée de l’iPad et du HP Slate. C’est en ce moment que se joue la bataille pour les tablets PC, à savoir si les rêves de Gates vont d’une certaine manière devenir une réalité, si les tablets vont réussir à évoluer pour se développer, ou si finalement ils vont disparaître au profit d’une nouvelle gamme de PC portables.

Le combat marketing se fait sur des technologies similaires, et l’accent est mis sur une recherche poussée pour de nouvelles fonctionnalités. Le marché connaît une forte expansion et une visibilité accrue suite à l’annonce de l’iPad, qui était encore un marché de niche il y a peu (2001 – 2008). Cela étant, pour les entreprises qui ne peuvent pas concurrencer les grands groupes sur les Tablet PC « génériques », le marché de niche (typiquement ceux cités juste au-dessus) semble la seule voie possible dans ce marché saturé.

Ce qui nous attend

Outre l’ouverture plus ou moins rapide vers le monde des netbooks, voici les tendances attendues au cours des prochains mois/années.

Ouverture sur le monde des smartphones

Le rapprochement de Jobs entre les mondes des smartphones et des tablets PC semblent avoir inspiré d’autres entreprises de télécommunication. En effet Blackberry et Nokia (qui fait son retour dans le domaine) comptent développer des intermédiaires entre les deux dispositifs.

L’inspiration vient aussi de l’OS pour appareils mobiles de Google. En effet Android devrait servir pour Dell (même si pour l’instant cela correspond plus à un large smartphone plutôt qu’à un tablet PC), HP, Toshiba et Google pour développer de nouveaux tablets PC.

Utilisation commune tactile et stylet

Avec Microsoft Research en leader dans le domaine, il y a sur cette tendance le projet Gustav qui me plait beaucoup et qui je l’espère sera une réussite. Je vous laisse le découvrir en vidéo, simplement pour les non-anglophones voici un autre lien :


Get Microsoft Silverlight

Outre cet instant poésie Microsoft développe des interactions communes stylet/tactile pour des utilisations plus générales, même si nous retrouvons des similitudes entre le projet Gustav et les démonstrations d’utilisations simultanées :

Mort des e-book readers

Même si l’Amazon Kindle, le Barnes & Noble Nook ou encore le Sony Reader n’ont pas encore dit leur dernier mot, force est de constater que l’engouement pour l’E Ink, cette encre électronique qui permet l’affichage d’informations digitales avec le même confort de lecture qu’un vrai livre, tend à s’évanouir. Les améliorations des appareils cités tardent à arriver, les prototypes des nouvelles versions ne se montrent pas assez convaincants, et surtout l’E Ink en couleur se fait attendre.

Ainsi soit les e-book readers parviennent à évoluer et à sortir l’E Ink en couleur à temps, soit ils vont se faire éclipser par l’iPad et les Booklets PC. D’ailleurs outre le Microsoft Courier il a été confirmé que Toshiba travaille sur un Booklet PC de même.

Pour aller plus loin que cette veille technologique

Cette présente veille technologique n’est qu’un résumé de ce qui se fait actuellement dans le monde des tablets PC, pour poursuivre la veille de votre côté je ne peux que vous recommander de rajouter à vos flux RSS ou à vos favoris les sites suivants (qui ne sont autres que mes sources) :

Ainsi que ceux-ci, plus généralistes dans le domaine des gadgets et denrées électroniques, mais qui forment une source très importante d’informations (et de première main) :

J’espère que cette veille technologique vous aura plu et vous aura ouvert au monde du tablet PC. Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une bonne continuation si vous avez décidé de suivre mon conseil et sinon nous nous croiserons sans doute encore dans la catégorie Geekeries de mon blog.

Et non toujours pas la suite de mes aventures au Danemark, mais de quoi ravir mes amis amateurs de nouvelles technologies et espérons-le mon tuteur. Voici ci-dessous mon rapport de veille technologique, comprendre par ce terme barbare le résultat de l’étude d’un pan des innovations et des voies de recherche et d’expansion à propos d’un domaine technologique bien ciblé.

Ici comme vous l’aurez compris avec le titre il sera question de tablets PC, en terme de ce qui se fait actuellement et de ce vers quoi tend ce marché.

Sommairement le rapport suivra la même démarche que la présentation orale du 17 mars 2010 dont les transparents sont disponibles au format pptx ici avec en bonus un script activeX (merci à XVI pour m’avoir fournit ledit script) pour encapsuler les pages web directement dans la présentation (à lancer une fois la présentation chargée dans Powerpoint) . D’ailleurs vous pourrez récupérer le script pour vos propres présentations, c’est sacrément utile et ça rajoute un petit côté pro (quand ça marche bien).

Définitions

Tablet PC

Un Tablet PC est un ordinateur mobile se présentant sous la forme d’une tablette (dont il tire son nom) et muni d’un écran stylo-compatible (c’est-à-dire reconnaissant la présence et au moins la position d’un stylo sur sa surface sensible). A cette définition que nous devons à Bill Gates lorsqu’il a popularisé le terme de Tablet PC lors du Comdex 2001 et qui reste la définition de référence pour Microsoft, d’autres acceptent de définir un Tablet PC comme étant tactile uniquement (possibilité de le piloter au doigt).

Types de Tablet PC

Le Tablet se décline en plusieurs types de Tablet PC, chacun ayant ses spécificités.

Hp TouchSmart TX2z

Hp TouchSmart TX2z

Apple IPad

Apple IPad


Microsoft Courier

Microsoft Courier

Lenovo IdeaPad U1

Lenovo IdeaPad U1


  • Le Convertible est semblable à un ordinateur portable classique à première vue et peut s’utiliser comme tel, mais dispose d’un écran capable de pivoter sur le lien entre l’écran et le reste de l’ordinateur, couvrant alors le clavier et donnant véritablement un aspect de tablette. Les composants fonctionnels du convertible sont dans la partie inférieure de l’ordinateur (avec le clavier donc).
  • L’ardoise (ou slate en anglais) est au contraire un écran tout équipé. Il dispose uniquement de l’interface sensible et renferme en son sein les composants fonctionnels. Bien souvent tout de même il dispose de boutons de contrôle autour de l’interface sensible pour faciliter l’utilisation du slate.
  • Le Booklet PC, qui se présente comme une sorte de double slate, et qui se manipule comme un livre.
  • L’hybride, qui est sommairement un convertible dont l’écran peut se détacher et fonctionner en autonomie (comme un slate).

Les convertibles et les slates sont les deux types majoritaires de tablet PC, les deux autres tendent ou prétendent à percer prochainement. En dehors de ces quatre types il existe toutes sortes de variantes, par exemple des simili-convertibles dont les composants fonctionnels sont avec l’écran, des slates dont un clavier peut s’y adjoindre que cela soit sans lien physique ou de manière analogue à l’hybride sans qu’il n’y ait de composants fonctionnels dans la partie avec le clavier, etc..

Dispositifs similaires

Maintenant que nous savons globalement ce qu’est un tablet PC, écartons ce qui n’en est pas un.

  • Les PDA (Personal Digital Assistant) : la taille varie et l’utilisation de même. Un PDA a la taille d’un téléphone portable et est plus orienté bloc-notes/agenda que ne l’est un tablet PC (qui lui sera par opposition plus orienté prise de notes et d’un usage plus ponctuel qu’un PDA). En outre les problématiques de composants et de gestion de l’alimentation ne sont pas les mêmes de par cette différence de temps d’utilisation et de taille.
  • Les tablettes graphiques : l’aspect et la taille sont similaires, mais il ne s’agit ici que d’un périphérique informatique et ne dispose en commun avec un tablet PC que de l’interface sensible (et pour certaines de l’écran).
  • Microsoft Surface : le terme tablette serait ici réducteur vu les dimensions de cette table interactive. Outre cette différence évidente les technologies mises en jeu ne sont pas les même (pour la reconnaissance tactile comme pour les composants fonctionnels), et cela se ressent par une nette différence de prix (de l’ordre de 10.000€ pour Surface, contre quelques centaines d’euros pour un tablet PC). En outre l’usage se veut collaboratif, par opposition à l’usage personnel d’un tablet PC.

Cela clôt la première partie de ce rapport, suivez les liens pour les aspects technologiques et pour les tendances du marché.

Veille du départ pour le Danemark, mes affaires sont loin d’être prêtes et je le suis encore moins. Qu’importe, j’ai les numéros des personnes à contacter une fois arrivé sur place, et qui même si elles ne seront pas là en ce lundi de Pâques pourront m’aiguiller ou me renseigner pour trouver en premier lieu mon futur chez moi. D’ailleurs rechargeons le téléphone, ça pourrait être une bonne idée.

L’aventure s’annonce épique, je ne sais pas si vous avez déjà vu à quoi ressemble du danois, cette langue infâme que seul un peuple barbare peut tolérer sur sa langue. Pour vous donner un avant-goût, je logerais à Svend Vonveds vej 7, dans un (une ?) Ejendomshandel, et j’irais faire mon stage à l‘IT-Universitetet i København, situé au Rued Langgaards vej 7 (le lecteur attentif aura remarqué que vej 7 doit sans doute signifier numéro 7, coïncidence des plus amusantes s’il en est).

Bref ce n’est pas ce qui nous intéresse pour l’instant, dans ce billet je voulais surtout vous dire à quel point il peut être amusant de retrier ses vieilles affaires, en particulier ses vieux dossiers pour un veux geek. Tout dépend après du type de geek dont il est question, mais si vous êtes comme moi du genre garde-tout et qui aime archiver de manière cohérente sauf quand il en a marre de trop bien ranger, vous vous retrouvez avec des dossiers où se retrouve pèle-mêle des discussions AOL du lycée, des cours d’école d’ingénieur, des photos datant de la prépa, des avatars de jeux en ligne, des copies d’écrans de publicités cocasses, ou encore des vidéos amateurs de vos anciens amis et espérons le présentement réalisateurs de films.

Certes cette énumération est plaisante, mais elle ne vous apporte rien à vous chers lecteurs, sinon peut-être une vague sympathie pour mes souvenirs retrouvés sur un disque dur externe. Là où ça devient intéressant, c’est sur le mode d’échange de ces souvenirs. En effet, suivant le choix effectué dans ce que je peux vous présenter, je viserais un lectorat particulier, au détriment d’un autre. Ainsi :

Trio de pouGnes

Trio de pouGnes

Trio de BGs

Trio de BGs

Le regard du prédateur

Le regard du prédateur


Ces photos sont très drôles à retrouver pour un ancien du U1 qui se souvient du type de soirée dont est issu ces photos, à peine moins pour ceux qui connaissent les protagonistes et qui s’amusent de les voir ainsi, et n’est drôle principalement que de par mon naturel en chemise et ma coupe de cheveux pour les autres (même si les mimiques de certains sont objectivement hilarantes).

Capture d'écran de veille de bac

Capture d'écran de veille de bac

Ce type de capture d’écran est plus orienté vers les geeks/gamers, qui se souviennent encore d’AOL, de AIM, et pour certains d’entre eux de XWA. Elle est plus drôle pour ceux qui se souviennent des différents raccourcis et devient un morceau de bonheur pour ceux qui étaient sur ce fameux chat des glandeurs. En revanche pour les non-initiés ils ne peuvent que rester neutre ou simplement se dire que ce Benoît Stella était déjà un foutu geek à l’époque.

Attention à vous, j'ai un pistolet en mousse

Attention à vous, j'ai un pistolet en mousse

All my love, Ben

All my love, Ben

Là enfin, nous touchons à des souvenirs neutres. Ceux-ci remontent à mon premier job d’été et même si la signature sur la photo de droite semble indiquer une possible connivence avec quelqu’un, l’ensemble des gens peut se sentir pareillement touché par ceux-ci et les trouver drôles en comparant ces photos à ce qu’il (re)connaisse de moi.

Voilà voilà, j’ai fini de vous montrer rapidement mes quelques trésors ressortis de vieux disques durs externes poussiéreux, prétexte à une présentation de mes réflexions sur la notion de lectorat. À très bientôt pour de nouvelles aventures, au Danemark cette fois.

PS : Si jamais les pouGnes du U1 veulent que je retire/floute certaines photos, qu’elles me le signifient.