Bidikia Blog

Le blog trop cool de Benoît Stella

Affichage des articles marqués doute

Salut les enfants, aujourd’hui ne va pas être un gros article vu que je n’ai malheureusement pas masse de temps à consacrer à mon blog (mais ça reviendra vite, ne vous inquiétez pas).

En attendant, je vous soumets au vote un mystère que je cherche présentement à résoudre, le mystère du lait volé.

Mes anciens colocs ne savent que trop bien que le lait est quelque chose d’important dans ma vie, presque aussi important que l’amour ou l’accomplissement de soi. Toujours est-il qu’un malandrin tape dans mes réserves de lait depuis mon arrivée ici et j’en ai aujourd’hui la preuve.

En effet, non content de taper dedans et d’en arriver à une fin prématurée de mes briques de lait, voilà que l’unique brique restante m’appartenant dans le frigo (et qui était bien fermée ce matin) se trouve magiquement ouverte ce soir et à moitié vide (ou pleine, mais c’est le moitié vide qui m’embête pour l’heure).

Bref comme vous connaissez sommairement mes colocs avec la petite présentation du dernier article, je vous laisse choisir en votre âme et conscience qui selon vous est le suspect le plus probable.

Édit du 28 avril 2010 : Pour découvrir la solution à ce mystère, c’est par là.

Il arrive parfois dans la vie un moment où vos habitudes se trouvent ébranlées de manière aussi inattendue que brutale, que votre petit monde rassurant et protecteur explose et que vous vous retrouviez nu face au cruel et impitoyable inconnu.

Alors même que vous pensiez pouvoir apporter les solutions bien connues à des problèmes usuels, vous réalisez alors que cela est devenu totalement impossible et il faut alors, bon gré mal gré, vous résigner à faire ce choix qui prône sans doute parmi les plus courants et pourtant qui demeure le plus difficile à faire : l’abandon ou la poursuite de ses idéaux à l’aveugle.

Bien sûr la résignation est tentante, bien souvent lorsque ce choix s’offre à nous telle une évidence, notre combat pour nos convictions est déjà bien entamé et le désir de poursuivre ce dernier est largement contrebalancé par la remise en question de l’importance même de ces convictions, la fatigue induite par la bataille, et la peur dont nous oppresse l’inconnu.

Bien souvent de même poursuivre ce combat signifie le poursuivre seul, ceux qui étaient assez fou pour vous suivre jusque là ne peuvent cautionner plus avant vos actions audacieuses, et c’est alors que l’emprise maligne de l’inconnu sur votre psyché se fait plus forte encore.

Je l’avoue, il m’est arrivé parfois de succomber à l’appel de l’inconnu et de lui concéder la victoire, mais aujourd’hui je m’y refuse, quitte à employer des moyens démesurés j’irais jusqu’au bout du voyage et je verrais alors ce qui m’y attend.

Je n’espère pas que le résultat sera brillant aux premiers abords, après tout je pense que personne ne peut prédire ce qu’il risque d’arriver tant qu’il n’aura pas essayé lui-même (et même dans ce cas, la reproductibilité me paraît douteuse par rapport à la grande variabilité des évènements qui peuvent survenir), mais je pense sincèrement que le jeu en vaut la chandelle, surtout que je ne suis pas allé aussi loin pour simplement abandonner maintenant.

Allez je me lance, certains penseront que je suis devenu subitement fou, d’autres peut-être que je suis un génie, certains me verront comme un rêveur idéaliste et d’autres encore que la folie a toujours été présente en moi.

Miam miam

Miam miam


Quoi qu’il en soit, je vous souhaite un bon appétit les enfants.

Un bien couteau pour une bien petite boîte

Un bien grand couteau pour une bien petite boîte

Une victoire à savourer avec un cure-dent

Une victoire à savourer avec un cure-dent

Bientôt le départ pour le Danemark, l’heure est venue d’ouvrir ce blog.

Je ne sais pas encore ce que va me réserver ce voyage, mais ce qui est certain c’est que nombre de choses vont changer. Comme le veut la coutume à la naissance d’un blog une petite présentation ne fait pas de mal :

  • Nom : Benoît Stella
  • Âge : 23 ans
  • Intérêts : Les sciences, les arts, les gens

 
Inutile de développer plus avant, pour l’heure si vous êtes ici c’est que vous me connaissez déjà (ou alors mes réglages en terme de SEO sont vraiment très efficaces), cet article est surtout un prétexte pour diffuser en dehors de Facebook ma nouvelle tête :

Ma nouvelle tête

Ma nouvelle tête

Espérons que cette tête aura le succès qu’elle mérite dans les contrées froides qu’elle va arpenter d’ici 3 petits jours.

Pour ce qui est du blog même si j’ai été tenté par l’installation de tout un tas de gadgets j’ai essayé de rester sobre autant que je puisse m’y résoudre. Nous avons donc parmi les fonctionnalités de ce blog :

  • Un lien direct vers mes profils Twitter et Facebook à droite, que je vous invite à suivre ;
  • Possibilité de vous syndiquer à ce blog via son flux RSS ou par mail, toujours dans le menu de droite ;
  • Enregistrement possible sur ce blog via entre autres ses comptes Facebook, Google ou Yahoo! ;
  • Archivage mensuel des articles sous forme d’un calendrier dynamique ;
  • Un nuage de tag un peu funky plus pour faire joli qu’autre chose ;
  • Des liens sous chaque article pour partager à travers le monde ceux qui vous parlent (pas celui-là j’imagine mais espérons que ça viendra) ;
  • Inscription aux commentaires d’un article, si vous voulez suivre une polémique particulière sans en perdre une miette ;
  • Les commentaires récents classés par articles pour gagner en lisibilité ;
  • Des liens vers les catégories d’articles pour éviter de lire mes geekeries ;
  • Et enfin une sélection des blogs de mes camarades, que je vous invite à lire.

 
Il reste encore pas mal de boulot pour finir l’interface comme je l’entends et pour définir correctement la ligne éditoriale mais il faut bien savoir sauter le pas un jour ou l’autre non ?