Veille du départ pour le Danemark, mes affaires sont loin d’être prêtes et je le suis encore moins. Qu’importe, j’ai les numéros des personnes à contacter une fois arrivé sur place, et qui même si elles ne seront pas là en ce lundi de Pâques pourront m’aiguiller ou me renseigner pour trouver en premier lieu mon futur chez moi. D’ailleurs rechargeons le téléphone, ça pourrait être une bonne idée.

L’aventure s’annonce épique, je ne sais pas si vous avez déjà vu à quoi ressemble du danois, cette langue infâme que seul un peuple barbare peut tolérer sur sa langue. Pour vous donner un avant-goût, je logerais à Svend Vonveds vej 7, dans un (une ?) Ejendomshandel, et j’irais faire mon stage à l‘IT-Universitetet i København, situé au Rued Langgaards vej 7 (le lecteur attentif aura remarqué que vej 7 doit sans doute signifier numéro 7, coïncidence des plus amusantes s’il en est).

Bref ce n’est pas ce qui nous intéresse pour l’instant, dans ce billet je voulais surtout vous dire à quel point il peut être amusant de retrier ses vieilles affaires, en particulier ses vieux dossiers pour un veux geek. Tout dépend après du type de geek dont il est question, mais si vous êtes comme moi du genre garde-tout et qui aime archiver de manière cohérente sauf quand il en a marre de trop bien ranger, vous vous retrouvez avec des dossiers où se retrouve pèle-mêle des discussions AOL du lycée, des cours d’école d’ingénieur, des photos datant de la prépa, des avatars de jeux en ligne, des copies d’écrans de publicités cocasses, ou encore des vidéos amateurs de vos anciens amis et espérons le présentement réalisateurs de films.

Certes cette énumération est plaisante, mais elle ne vous apporte rien à vous chers lecteurs, sinon peut-être une vague sympathie pour mes souvenirs retrouvés sur un disque dur externe. Là où ça devient intéressant, c’est sur le mode d’échange de ces souvenirs. En effet, suivant le choix effectué dans ce que je peux vous présenter, je viserais un lectorat particulier, au détriment d’un autre. Ainsi :

Trio de pouGnes

Trio de pouGnes

Trio de BGs

Trio de BGs

Le regard du prédateur

Le regard du prédateur


Ces photos sont très drôles à retrouver pour un ancien du U1 qui se souvient du type de soirée dont est issu ces photos, à peine moins pour ceux qui connaissent les protagonistes et qui s’amusent de les voir ainsi, et n’est drôle principalement que de par mon naturel en chemise et ma coupe de cheveux pour les autres (même si les mimiques de certains sont objectivement hilarantes).

Capture d'écran de veille de bac

Capture d'écran de veille de bac

Ce type de capture d’écran est plus orienté vers les geeks/gamers, qui se souviennent encore d’AOL, de AIM, et pour certains d’entre eux de XWA. Elle est plus drôle pour ceux qui se souviennent des différents raccourcis et devient un morceau de bonheur pour ceux qui étaient sur ce fameux chat des glandeurs. En revanche pour les non-initiés ils ne peuvent que rester neutre ou simplement se dire que ce Benoît Stella était déjà un foutu geek à l’époque.

Attention à vous, j'ai un pistolet en mousse

Attention à vous, j'ai un pistolet en mousse

All my love, Ben

All my love, Ben

Là enfin, nous touchons à des souvenirs neutres. Ceux-ci remontent à mon premier job d’été et même si la signature sur la photo de droite semble indiquer une possible connivence avec quelqu’un, l’ensemble des gens peut se sentir pareillement touché par ceux-ci et les trouver drôles en comparant ces photos à ce qu’il (re)connaisse de moi.

Voilà voilà, j’ai fini de vous montrer rapidement mes quelques trésors ressortis de vieux disques durs externes poussiéreux, prétexte à une présentation de mes réflexions sur la notion de lectorat. À très bientôt pour de nouvelles aventures, au Danemark cette fois.

PS : Si jamais les pouGnes du U1 veulent que je retire/floute certaines photos, qu’elles me le signifient.