Bidikia Blog

Le blog trop cool de Benoît Stella

Affichage des articles dans Futilités

Yop yop !

Hey oui le blog se meurt un peu dernièrement, je ne prends pas forcément le temps de le chouchouter. Pourtant je ne l’oublie pas pour autant, tout comme je ne vous oublie pas, vous mon public adoré que j’aime. Mais avec la fin du stage et les différents devoirs administratifs, moraux, et scolaires à remplir en très peu de temps, ça réduit la fenêtre temporelle pour pondre un article sympa.

Après cela ne m’empêche pas de faire un petit article plutôt funky avec plein de choses dedans qui n’ont rien à voir entre elles.

La découverte du jour

Des gens semblent vivre au bureau. Ou du moins semblent prendre les toilettes (mixtes) de l’étage du département recherche de l’ITU pour un étendoir à lingerie intime (et douteuse). Je vous laisse juger par vous-même.

Plan classique du je-me-prends-en-tof-aux-chiottes-avec-mon-phone

Plan classique du je-me-prends-en-tof-aux-chiottes-avec-mon-phone

Close-up du boxer de mes rêves

Close-up du boxer de mes rêves


Le site pour danser comme un pro

Eh oui il existe, je l’ai même testé pour vous. Ce sont des suédois qui l’ont mis au point, et il est juste excellent. Outre y mettre votre trombine, vous pouvez changer le corps de votre avatar (ou celui de votre victime) et passer du mode automatique à un mode manuel bras/jambes pour laisser libre cours à votre imagination et votre sensibilité artistique.

  • le site : fuldans.se (cliquer en haut à gauche pour personnaliser votre personnage) ;
  • votre serviteur : BdK dansar fuldans. Får inte missas! (oui je suis irrésistible sans lunettes et en costard, c’est pour ça que j’évite de l’être trop souvent).

Bidikia Photo abandonne le rose !

Hey oui, bon ça pique encore les yeux mais on avance : http://bidikia.fr/photo/. Vous remarquerez au passage que les catégories se multiplient, et on arrive à Mars 2009 désormais côté Centrale.

Maïca fait la vaisselle

Maïca fait la vaisselle

Des vidéos pour les geeks

Pour les fans de StarCraft 2

Si vous ne le connaissez pas, je vous invite à découvrir le site StarcraftArena. Outre sa très bonne communauté et les tournois que le site organise, c’est le repaire de deux de mes commentateurs de parties préférés : HDStarcraft et Husky.

HD est de loin le meilleur commentateur que je connaisse jusqu’à présent, très pro, agréable à écouter, quelques petits délires en mode pince-sans-rire, bref du très bon. En outre il a commenté des parties parmi les plus grandioses qu’on ait eu l’occasion de voir.

HDStarcraft commentant une partie de l’excellent Dimaga :

Husky en mode complètement crevé qui commente à 5h du mat (pour les connaisseurs, c’est la partie avec pylo the pylon) :

Pour les fans de Modern Warfare/Metal Gear Solid

Une série de vidéos très bien réalisées par Beat Down Boogie nommée Modern War Gear Solid, mêlant les deux univers. Ci-dessous les deux actes disponibles pour le moment, après quoi je vous invite à découvrir le blog des auteurs, qui regorgent d’autres vidéos/news sympa.

Il y a de l’humour, de l’action, de la poitrine d’Alena Koch, et des moyens impressionnants pour du semi-amateur. Ah, et c’est tourné avec un Canon 7D. :-P

Bientôt dans tous vos Bidikia Blog

  • Un article sur Inception !
  • Une réflexion sur l’amitié et l’amouuuuuuuuuuur (que je vais essayer de faire pas trop relou, parce que bon, hein) ;
  • mon bilan sur la coloc danoise ;
  • pareil pour mon stage (après une petite introduction) ;
  • la fantastique, que dis-je, l’épique, ascension des sommets du Danemark ;
  • une nouvelle chronique de WS (avouez que ça vous manquait) ;
  • et pour finir, un nouvel invité est actuellement en mission spéciale en orient et prépare avec minutie un article qui va déboîter (sur) les bridés. Stay Tuned!

Le test de la vérité intérieure

Comme je ne voulais pas vous laisser ainsi, pour ceux qui sont arrivés jusqu’ici je vous invite à faire le test de l’association des exorcistes de France. Apparemment c’est un test très sérieux issu d’une tradition séculaire, même si les possibilités de réponses sont un peu vagues.

Après l’avoir compléter très sérieusement (sic), voici le démon qui me possède possiblement :

MIITAKK
Miitakk est le démon de la fatuité et de la paresse. Les personnes possédées par Miitakk tendent à ne plus fournir le moindre effort, peu importe les sollicitations. Sans exorcisme, ces personnes risquent donc de souffrir d’atrophies de certains muscles, d’ulcères de pression ou tous autres maux causés par l’immobilité. Signes distinctifs : Une personne possédée par Miitakk apparaîtra comme catatonique et ne répondra que très rarement lorsque vous lui parlerez. D’autre part, elle aura une sensation de brûlure si vous lui faites toucher de l’eau froide.

Hum, pourquoi je l’avais senti venir celle-là ?

Salutations camarades,

Vous vous êtes enflammés pour chercher qui pouvait bien être le fameux voleur de lait, vous avez proposé des scénarios que je n’avais pas considéré et qui auraient pu être valables, et enfin vous avez su vous montrer patient tandis que la réponse se faisait attendre.

Voilà enfin le moment de découvrir de qui il s’agit. Déjà je suis désolé de vous décevoir mais le chinois n’a pour une fois rien à voir, ensuite je dois dire que vous avez eu raison de croire en l’innocence des filles et de l’indien. Enfin non il ne s’agit pas d’un double jeu de l’hongrois ni d’un dédoublement de ma personnalité. Pour ceux qui ont encore en tête le sondage ou qui viennent d’aller le voir, vous en aurez donc déduit qu’il s’agissait du bulgare, ce gros coquinou plein de yaourt. Toutes mes félicitations aux 5 qui ont su voir clair dans son jeu.

Maintenant me direz vous pourquoi a-t-il agit ainsi et quels sont les sévices corporels que j’ai sélectionné pour le châtier ? Eh bien simplement il pensait taxer le lait du hongrois (qui avant mon arrivée avait jouissance de l’étage que j’occupe actuellement), et quand il a su que c’était le mien et non le sien il m’a simplement dédommagé en me tendant une nouvelle brique de lait.

Tout est bien qui finit bien donc, comme ce n’est pas toujours le cas dans le joyeux monde des colocs et en particulier de la Beach Maison (mais comme d’habitude nous y reviendrons). Vous aurez remarqué cependant que l’histoire ne raconte pas pourquoi le bulgare souhaitait taxer le lait du hongrois en premier lieu.

Du reste, j’en profite pour vous annoncer une petite mise à jour de la section photo de Bidikia, avec ma série craquage à la webcam avec l’effet miroir activé. Il faut savoir pour ma défense que j’essayais de travailler dur le soir en question et que la pause skype a quelque peu dérivé.

Scission hyperbolique

Scission hyperbolique

Bon mes Facebook friends ont déjà pu goûter à cette série de photos le soir même mais il ne faudrait pas négliger les autres n’est-ce pas ?

Ah encore une chose, mon coloc bulgare chante en ce moment l’hymne soviétique sous la douche. J’adore cette coloc.

Salut les enfants, aujourd’hui ne va pas être un gros article vu que je n’ai malheureusement pas masse de temps à consacrer à mon blog (mais ça reviendra vite, ne vous inquiétez pas).

En attendant, je vous soumets au vote un mystère que je cherche présentement à résoudre, le mystère du lait volé.

Mes anciens colocs ne savent que trop bien que le lait est quelque chose d’important dans ma vie, presque aussi important que l’amour ou l’accomplissement de soi. Toujours est-il qu’un malandrin tape dans mes réserves de lait depuis mon arrivée ici et j’en ai aujourd’hui la preuve.

En effet, non content de taper dedans et d’en arriver à une fin prématurée de mes briques de lait, voilà que l’unique brique restante m’appartenant dans le frigo (et qui était bien fermée ce matin) se trouve magiquement ouverte ce soir et à moitié vide (ou pleine, mais c’est le moitié vide qui m’embête pour l’heure).

Bref comme vous connaissez sommairement mes colocs avec la petite présentation du dernier article, je vous laisse choisir en votre âme et conscience qui selon vous est le suspect le plus probable.

Édit du 28 avril 2010 : Pour découvrir la solution à ce mystère, c’est par là.

Il arrive parfois dans la vie un moment où vos habitudes se trouvent ébranlées de manière aussi inattendue que brutale, que votre petit monde rassurant et protecteur explose et que vous vous retrouviez nu face au cruel et impitoyable inconnu.

Alors même que vous pensiez pouvoir apporter les solutions bien connues à des problèmes usuels, vous réalisez alors que cela est devenu totalement impossible et il faut alors, bon gré mal gré, vous résigner à faire ce choix qui prône sans doute parmi les plus courants et pourtant qui demeure le plus difficile à faire : l’abandon ou la poursuite de ses idéaux à l’aveugle.

Bien sûr la résignation est tentante, bien souvent lorsque ce choix s’offre à nous telle une évidence, notre combat pour nos convictions est déjà bien entamé et le désir de poursuivre ce dernier est largement contrebalancé par la remise en question de l’importance même de ces convictions, la fatigue induite par la bataille, et la peur dont nous oppresse l’inconnu.

Bien souvent de même poursuivre ce combat signifie le poursuivre seul, ceux qui étaient assez fou pour vous suivre jusque là ne peuvent cautionner plus avant vos actions audacieuses, et c’est alors que l’emprise maligne de l’inconnu sur votre psyché se fait plus forte encore.

Je l’avoue, il m’est arrivé parfois de succomber à l’appel de l’inconnu et de lui concéder la victoire, mais aujourd’hui je m’y refuse, quitte à employer des moyens démesurés j’irais jusqu’au bout du voyage et je verrais alors ce qui m’y attend.

Je n’espère pas que le résultat sera brillant aux premiers abords, après tout je pense que personne ne peut prédire ce qu’il risque d’arriver tant qu’il n’aura pas essayé lui-même (et même dans ce cas, la reproductibilité me paraît douteuse par rapport à la grande variabilité des évènements qui peuvent survenir), mais je pense sincèrement que le jeu en vaut la chandelle, surtout que je ne suis pas allé aussi loin pour simplement abandonner maintenant.

Allez je me lance, certains penseront que je suis devenu subitement fou, d’autres peut-être que je suis un génie, certains me verront comme un rêveur idéaliste et d’autres encore que la folie a toujours été présente en moi.

Miam miam

Miam miam


Quoi qu’il en soit, je vous souhaite un bon appétit les enfants.

Un bien couteau pour une bien petite boîte

Un bien grand couteau pour une bien petite boîte

Une victoire à savourer avec un cure-dent

Une victoire à savourer avec un cure-dent